1. JJ CHABRIDON refusait de faire figurer des mentions ou descriptions sur ses litho, donc si on vous propose une litho ou gravure sur laquelle figure un texte de description, il s'agit d'un tirage qui n'a pas été effectué par l'artiste.
  2. Tout tirage digne d'une valeur est numérotée, par exemple 80/250 le premier nombre correspondant à l'ordre dans lequel la gravure, litho ou eau-forte a été tirée, le N° 1 ayant la plus grande valeur 250 indique le numéro du dernier tirage avant que la plaque de cuivre ne soit détruite. Toutes les eaux-fortes numérotées sont signées de la main de l'artiste.
  3. JJ CHABRIDON avait fait de son art dans les années 30 une activité commerciale de grande ampleur. Il a donc gravé de nombreuses plaques, qui servaient à éditer en grand nombre des gravures et estampes destinées à l'exportation principalement vers les USA. Ces lithographies nétaient pas numérotées et souvent signées de son nom par ses employés. Ce sont ces plaques qui ont été rachetées par des sociétés et qui s'en sont servi pour réediter des gravures parfois en les signant CHABRIDON. Ces gravures sont souvent de mauvaise qualité en raison de l'usure des plaques et de la non maitrise de l'artiste concernant les couleurs trop ternes ou trop criardes.